Flatness est une performance audiovisuelle qui conjugue une ligne musicale composée de miniatures électroacoustiques, une ligne graphique fini représentant la variation de l’amplitude de cette ligne musicale dans le temps, et une ligne chorégraphique composée par un danseur butō opérant la conjugaison.

Une performance dans laquelle un danseur se trouve sans cesse en pourparlers et en guérilla avec lui-même. Engager des pourparlers avec ses propres lignes, que l’on trace, avec l’élan vital que l’on engage, afin «…de dépasser les schémas culturels et les institutions qui le privent de la compréhension de ses possibilités et de ses limites, et l’enferment dans cette dureté à l’égard de l’autre et de lui-même.»*

Flatness est un hommage à la danse Butō qui tente de démasquer le corps social de l’individu culturellement maniéré.

Play Video

* Edward T. Hall, Au-delà de la culture, Éditions du Seuil, 1979

error: Content is protected !!
Skip to content